Phoenix dactylifera et Camelus dromedarius dans le Sahara septentrional Algérien : une véritable biodiversité de durabilité – Mini Synthèse

  • Abdelhakim Senoussi
Keywords: Palmier, Camelin, Biodiversité, Sahara, Algérie, Durabilité

Abstract

Lorsqu'on évoque la vie dans le Sahara, on pense forcement au palmier et au camelin. Le premier est incarné par des oasis qui, sont au désert ce que les îles sont aux océans, constituant une plate-forme vitale « on shore », alors que le second n'est autre que ce vaisseau du désert, élément d'équilibre écologique et convertisseur d'une maigre végétation en produits vitaux. Deux espèces associées à l’écosystème saharien; ils sont l’un et l’autre, irrémédiablement liés à ce milieu marqué du sceau de la rareté et de la dispersion des ressources, mais leurs relations relèvent à la fois de la complémentarité et de l’antagonisme. La complémentarité s’effectue entre le palmier dattier, source de biomasse valorisable, et le camelin, pourvoyeur de multiples produits vitaux et services.

Désormais, la culture du palmier et la domestication du camelin se doivent déployer dans la durabilité, selon le triptyque faisable-rentable-viable. Ce à quoi tente de mettre en évidence le présent article de type-synthèse.

Published
2022-06-30
Section
Latest articles